Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Septic Flesh, entretien avec Sotiris

Envoyer Imprimer PDF

"The Great Mass" est sorti chez Season Of Mist en avril dernier et déjà un très grand nombre d'aficionados l'ont accueilli avec un enthousiasme débordant et avec ferveur. Ce nouvel album nous guide sur un terrain où Septic Flesh agit en maître et confirme ainsi tout le bien fondé que l'on leur accordait depuis leur retour en force en 2008 lors de la parution de l'excellent "Communion". Le groupe enchaîna dans la foulée une tournée qui passa par la France pour la promotion de leur nouveau bijou. Un grand nom du Death Metal orchestral est né tout simplement. Sotiris nous explique un peu plus en détails la conception de leur oeuvre aidé par l'orchestre de Prague ainsi que leurs projets.


- Bonjour, merci de prendre le temps de répondre à nos questions. Trois ans après le fantastique “Communion” et une tournée triomphale, vous êtes de retour avec un nouvel album « The Great Mass ». Cet album est encore mieux que le précédent ! Combien de temps vous a pris la composition de ce nouvel opus avec votre emploi du temps chargé ?

Sotiris Anunnaki V: Comme on peut le deviner dès la première écoute, nous avons beaucoup travaillé sur les compositions pour créer « The Great Mass ». L’écriture nous a pris environ un an. Quand nous nous sommes sentis prêts, nous sommes rentrés en studio mais que pour l’enregistrement. Nous n’avons pas composé notre album en studio comme la plupart des autres groupes. Bien sûr, il y a eu quelques moments d’improvisations de dernière minute qui ajoutent une valeur artistique au résultat mais nous nous sommes principalement concentrés sur notre performance et l’équilibre entre les instruments classiques et métal.

- “The Great Mass” a été produit par Peter Tägtgren et enregistré aux Studios Abyss pour la première fois. Est-ce un nouveau départ musical pour Septic Flesh ?

Sotiris Anunnaki V: Peter n’a pas participé aux décisions concernant les arrangements des titres et des compositions en général. Son job était de créer le son de « The Great Mass ». Nous souhaitions une nouvelle approche de notre son. Nous savions que Peter était parfait pour ce job, il peut tout aussi bien faire sortir un énorme son de guitare et dans un même temps garder l’équilibre des arrangements symphoniques.

- Vous jouez un Death Metal Symphonique très puissant incluant beaucoup de parties philarmoniques. Quels sont les influences du groupe ?

Sotiris Anunnaki V: Nous avons tellement d’influences différentes! Nous écoutons un large éventail de musique du Rock au Gothic en passant par tous les styles de Metal et de musique classique.

- Peux-tu nous en dire plus sur les paroles de ce nouvel album? Quels sont les thèmes ? Pourquoi ce titre « The Great Mass » ?

Sotiris Anunnaki V: J’ai joué sur les différentes significations du mot « mass » (ndlr. masse ou messe en français).Donc, il y a une référence aux compositions classiques appelées les messes (comme La Grande Messe de Wolfgang Amadeux Mozart par exemple). Il y a aussi une référence à la masse de l’univers, la grande masse humaine qui peuple ce monde, etc…certains sujets dépeints dans l’album sont : l’amnésie, l’importance occulte de nos rêves éveillés, le chemin pour se construire une volonté forte à la poursuite d’un but éternelle, l’étoile Pythagorion des éléments, etc.

-  “The Great Mass” est un concept-album alors?

Sotiris Anunnaki V: Il y a dix chansons “portraits” différentes sur l’album. Cependant, j’ai réalisé quelques interconnexions entre eux, à partir d’un large point de vue. Une des caractéristiques est que j’ai utilisé beaucoup de symboles religieux contournés de manière sombre et inquiétante. Ma vision était de créer dix psaumes louant un esprit rebelle qui forme autour d’une grande messe noire.

- En 2003, le groupe split après “Sumerian Daemons”. Pouvez-vous nous rappeler les raisons de ce split et comment vous avez réussi à revenir sur le devant de la scène ?

Sotiris Anunnaki V: À cette période, nous avions décidés de faire passer nos plans personnels en priorité. Comme Spetic Flesh demandait une concentration totale et un temps complet, il n’y avait pas de place pour tout. Puis le temps a passé et les plans personnels de chaque membre du groupe se sont achevés, il y avait donc du temps à nouveau disponible pour le groupe. L’inspiration était toujours très forte et nous avons sentis le besoin de donner à notre public alors nous avons décidés de revenir.

- La pochette est magnifique. Pensez-vous qu’elle représente bien la musique de l’album ?

Sotiris Anunnaki V: Elle a été créé par notre chanteur et bassiste, Seth Siro Anton. En réalité, il est aussi connu comme un artiste visuelle extrême, il a dessinée les pochettes de beaucoup de groupes connus comme Paradise Lost, Exodus, Kamelot, Soilwork, Moonspell…Le fait qu’il soit membre de notre groupe est un plus. Il peut avoir un «regard » au plus près de notre musique et de nos paroles, c’est pour cette raison que la pochette est si puissante et si éloquente.

- Vous avez donné dix concerts en France pour la promotion du nouvel album et vous avez également joué au Chaulnes Metal Fest avec Sotiris.  Avez-vous interprété des anciennes compositions à ce festival ?

Sotiris Anunnaki V: Nous avons joué ESOPTRON, ce qui n’était pas arrivé depuis plus de onze ans. Une ancienne chanson a aussi été choisie pour le concert, DNA. Les autres titres du set étaient extraits de nos trois derniers albums.

- Quel est le processus de composition de Septic Flesh? Comment s’est déroulé votre travail avec les 130 musiciens de l’orchestre symphonique de Prague?

Sotiris Anunnaki V: Notre second guitariste Chris Antoniou est responsable de la partie symphonique de notre musique et il est également en charge de notre collaboration avec les musiciens classiques, il supervise par ailleurs le processus spécifique de l’enregistrement. La clé est la préparation. Il ne laisse rien au hasard, il travaille très dur, il prend en compte toutes les propositions des autres membres du groupe. Tout le groupe contribue aux compositions et aux paroles. Donc, nous avons toujours un vaste bassin d’idées lorsque nous créons un album. Cela rend tout le processus plus difficile car il y a beaucoup de décisions à prendre à cause des vastes choix possibles.

- Comment s’est passé l’enregistrement? Peux-tu nous en dire plus?

Sotiris Anunnaki V: Nous avons utilisés trois  studios différents dans le but de réaliser “The Great Mass”. L’enregistrement des instruments lourds a été réalisé à Athènes, dans le studio appartenant à Chris et Fotis. Nous avions tout le matériel dont nous avions besoin et aucune pression extérieure et temporel. En outre, nous avons enregistré les parties classiques à Prague. Puis nous sommes revenus dans le studio de Peter en Suède pour regrouper les deux enregistrements et mixé l’album final.

- Etes-vous satisfait de votre album et de la production ?

Sotiris Anunnaki V: Oui. Peter a fait du bon boulot et nous sommes très impatients de voir le résultat, cet album est vraiment puissant et envoûtant.

- “The Great Mass” sort une nouvelle fois sous Season of Mist. Qu’attendez-vous de votre label?

Sotiris Anunnaki V: Ce qu’ils font  déjà actuellement! Nous avons de très bons rapports et la promotion est rudement menée !

- Christos joue aussi dans Chaostar. Sais-tu où en est ce projet ?

Sotiris Anunnaki V: Je sais qu’il a envie d’écrire un nouvel album pour Chaostar. Mais pour le moment, il se concentre sur la sortie de « The Great Mass » et notre tournée.

- Vous jouez actuellement aux Etats-Unis pour vingt dates. Comment vous sentez-vous ?

Sotiris Anunnaki V: Nous offrons un beau « package » autant en qualité qu’en variété. C’est la tournée américaine de Children of Bodom que nous supportons avec Devin Townsent et Obscura. Septic Flesh a été plutôt bien accueilli et le groupe est toujours ravi de jouer de l’autre côté de l’Atlantique !

- Quels groupes écoutes-tu ?

Sotiris Anunnaki V: Comme tu peux l’imaginer, j’aime le death metal. Les derniers albums que j’ai écoutés sont  « New World Shadows » d’Omnium Gatherum et « Sutur Rising » d’Amon Amarth.

- Connais-tu des groupes français?

Sotiris Anunnaki V: Bien sûr, j’écoute Gojira, Dagoba, Misanthrope, Svart Crown.

- Peux-tu nous donner trois mots  qui symbolisent la personnalité de Septicflesh?

Sotiris Anunnaki V: Noir, Emotion, Art.

- C’est la fin de cette interview, merci de nous avoir accordé un peu de votre temps, je te laisse donc l’honneur du dernier mot…

Sotiris Anunnaki V: Merci à vous! Gardez bien le poing et les cornes levées !

 
Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum