Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

30/08/2010 - Serj Tankian + Viza @ Bataclan

Envoyer Imprimer PDF

Ce soir le chapelier fou Serj Tankian et ses invités du ‘non anniversaire’ , Viza sont venus nous annoncé la fin de l’été dans la théière étouffante du Bataclan. Les fans du pays des merveilles du leader de System of a Down jubilent. Certains attendent depuis onze heures ce matin, l’arrivée du magicien.

Comme tous bon groupes américains, les horaires seront respectés scrupuleusement. C’est donc à 19h30 pétantes que commence Viza, groupe à la majorité arménienne, produit sous le label de Serj Tankian, Serjical Strike Records. Sans grand étonnement, le groupe est une mutation de SOAD mais qui a la particularité d’ajouter des instruments pas communs dans le milieu du métal comme le sitar et le djembé. Viza remporte un tel succès auprès du public que l’on se demande si c’est bien Serj Tankian que l’on est venu voir ce soir sur scène. Chaque membre est un extraterrestre à lui tout seul:  on retiendra surtout le chanteur en tenue militaire russe au discours apocalyptique et un percussionniste punk, crête dressé qui nous fait une démonstration des meilleurs effets de la méthadone et du speed version lapin Duracell (nous vous rappelons que la consommation de substances illicites est dangereux pour vous et votre santé...il n’y a qu’à le regarder).  Le nom même de leur nouvel album “Made in Chernobyl” décrit parfaitement leur côté X-Files.  A 20h15,Viza quitte la scène sous les acclamations d’un public conquis.

Après une bouffée d’oxygène bien méritée, la guerre du “pousse-pousse, je veux être au premier rang” commence.

Les Flyings Cunts of Chaos s’installent sur scène , accompagné par les violonistes et pianiste parisiens choisis spécialement pour l’occasion. Serj Tankian fait son entrée sur l’intro “The Hand”  vêtue de son inséparable costume de gentleman blanc.  D’entrée, il nous annonce modestement qu’il est malade et  qu’il a quelque peu perdu sa voix...enfin tous les chanteurs atteint d’une angine ne peuvent pas revendiquer de maîtriser autant les octaves sous antibiotiques! Même si il n’est pas au summum de sa capacité vocale, Serj Tankian est époustouflant! Après “Bethoven’s c**t”, “Lie,Lie,Lie” (vilains traders!vilains!) et “Sky is over” (une petite pensée pour la planète), Serj Tankian enchaîne sur l’incontournable “Baby” et l’inséparable anecdote qui l’accompagne. Petit rappel, ce titre est tiré d’un rêve sur Paris que Serj Tankian a fait lors d’un passage à la capitale, il y a quelques années avec SOAD. Il nous avouera avoir refait le même rêve la veille du concert! Enfin là , tu te répètes Serj, tu as fait le même coup à l’Elysée Montmartre l’année dernière!

Une "guest star" fait son apparition sur scène, Julien choisit par Serj Tankian dans le public. Totalement excité et survolté, Julien nous fait une interprétation yogourth de "Praise the Lord" en duo avec Serj. Mais quelle importance? L'ambiance est devenu électrique,le public ne tient plus en place, pour Julien c'est aussi l'occasion de faire une standing ovation à la vraie star de la soirée Serj, qui ne sait plus vraiment où se mettre vu que Julien a envahi toute la scène! Un instant de bonne humeur et de fraîcheur, dans une salle parisienne transformé en sauna…Après une inévitable reprise de SOAD "Blue", Serj enchaîne sur "Yes it's genocide" chanté entièrement en arménien, une occasion de revendiquer ses origines et de montrer du doigt un épisode de l'histoire de l'humanité totalement oublié.  Et tant que nous sommes dans les conflits géopolitiques, Serj Tankian n'oublie pas ses compatriotes avec "Borders Are". Un titre qui revient sur les migrants mexicains qui se font tirer comme des lapins à la frontière américaine. Le show s'achève sur son grand succès solo "Empty Wall", le public s'extase et Serj quitte la scène. Il revient rapidement et enchaîne sur "Money"  pour en remettre une couche sur les vilains traders de Wall Street! Vilain trader!Vilain! Et puis c'est tout…voilà c'est déjà fini. Un peu déçu par une fin aussi brutale, le public a du mal à évacuer la salle. Au moins, ce soir on aura eu le droit à un concert interactif, un cours de géopolitique et d'histoire, un débat d'actualité et un show plus que rock'n'roll. Alors que demande le peuple?


Setlist Serj Tankian:
01. Intro (the Hand)
02. Bethoven’s C**t
03. Lie,Lie, Lie
04. Sky is over
05. Baby
06. Left of center
07. Praise the Lord
08. Blue
09.  Yes it’s genocide
10. Jazz Jam
11. Deserving
12. Honking Antelope
13. Electron
14. Borders Are
15. Feed us
16. Empty Wall
Rappel:
17. Money

 

 
Bannière

Recherche

Prochain concert de l'asso

tremplin pour le cernunnos 2015 image
tremplin pour le cernunnos 2015, 18-01-2015, 18:00, Le Klub
aura lieu dans
4 semaines
Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum