Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

The Arrival Of Satan - Vexing Verses

Envoyer Imprimer PDF

Vieux emblèmes et pâles sutures : métal noir consanguin, auto destructeur, hystérie dénervée, ça pue la chair et le désir déjà mort, la moelle impie tous les bâtons de vieillesse que dresse le monde exsangue ! Pas d’opiacés dans la matière morte de TAOS, juste des shoots au désespoir et à la testostérone, une leçon donnée à tous les room bands du suicidal BM…aucun pathos dans l’auto destruction de TAOS, juste la paramnèse tremblante des chairs, en contrepoint l’austérité monumentale de riffs énormes qui claquent comme des portes de fours…voix d’une Nécropisse contrariée par sa libido dégueulasse, vomitive ou extasiée, TAOS c’est l’arrivée de Satan par le petit bout de la lorgnette : par le cul. La bouche frangée de spermicide. 

Excrétions, sécrétions, fluides séminaux invertis, le tout produit au Necromorbus, pour une bonne densité chorale et labyrinthique. Vieilles angoisses d’un son presque orthodoxe ravivé à la flamme rêche d’une blennorragie urbaine. Harmonies raflées comme au Vel D’hiv. Musique sanieuse se donne en lampées de crottoirs, soupeurs dans les tentes à SATANTE, tantouze barebake accroc au jus (Fascist Whore).  Froide émulsions et la batterie qui soupèse noirceurs et involutions par rafales ou pesanteurs sans stratégie…musique qui voit dans le noir. Yeux grands ouvert sur les vers. TAOS.

Label : Black Hate

1.Tragic Awakening  
2.Phantasms of Hatred  
3.For Psychiatry  
4.Aborted Voices  
5.Vexing Verses  
6.Morbid Libido  
7.Fascist Whore  
8.She's Dead  
9.Unworthy

 

 

Voir les autres articles de cet auteur

Commentaires (1)
1 Jeudi, 13 Août 2009 19:27
XOV
"sodomize sodomize me in my ass" haha

j'aime beaucoup She's Dead aussi !
Cet album est bien glauque, crade, noir et obsédant !
Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum