[Int] Otargos - Entretien avec 3XXX - Les Acteurs de l'Ombre

Les Acteurs de lOmbre

Précédent   Les Acteurs de l'Ombre > Forums généraux > Interviews
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Chatbox Les Acteurs de l'Ombre Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Edito
Edito
Ca y est la saison des festivals est lancée. Le climat qui était bien capricieux ces derniers temps devrait petit à petit laisser place à un grand soleil. C’est donc le moment de commencer à se préparer car arrivent moult évènements tels que Hellfest, Sonisphere, Wacken ou autres Motocultor. Arghh l’été !!!
Le programme des prochains mois s’annonce aussi plutôt riche pour les Acteurs de l'Ombre qui vous concoctent dès à présent les Estivales cuvée 2013 au Klub, qui auront lieu comme l'année dernière tous les dimanches de Juillet et d'Août. Amis groupes n’hésitez pas à vous inscrire via notre forum pour participer!
N'oublions pas non plus notre label qui tiendra un stand au Metal Market du Hellfest avec une sélection Black metal de 1000 références. A cette occasion, nous co produisons avec Those Opposed Records une compilation éditée à 1000 copies de nos artistes de nos labels respectifs. Elle sera disponible gratuitement au stand ou pour toute commande.
Du côté du webzine, nous vous avons préparé quelques interviews de saison afin d’en savoir plus sur les organisateurs de festivals avec L’Under The Black Sun, le Nidrosian Black Mass, l’Aurora Infernalis Festival, le Rockstad Falun, le Dubai Rock Fest, le Durbuy Rock Festival et tant d’autres... Parallèlement, restez attentifs aux annonces de concerts et aux news, comme à notre habitude vous retrouverez toutes les chroniques, interviews et reports que notre équipe rédactionnelle apporte régulièrement. A bientôt, sur les routes des festivals, les salles de concert ou la Toile…

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 14/01/2009, 18h57   #1
Simon
PESTUS CATAPHILUS
Peste de l'Ombre
 
Avatar de Simon
 
Date d'inscription: mai 2008
Messages: 2 167
Par défaut [Int] Otargos - Entretien avec 3XXX

Pour commencer, peux-tu nous retracer brièvement le parcours d'Otargos, pour ceux qui ne connaitraient pas, ou mal?

Otargos a été créé en 2000 par Dagoth (guitare/chant), moi-même, et un autre guitariste. Apres, on a été rapidement rejoins par plusieurs gratteux et plusieurs batteurs. Astaroth (guitare) nous a rejoint en 2005, et depuis, le line-up est stable avec Dagoth, Astaroth, moi-même. On officiait avec Thibault à l’époque, et depuis un peu plus d’un an maintenant, Ranko (Artefact) a rejoint la horde, derrière les fûts. Depuis toutes ces années, on a pondu 3 full-lenght albums, une réédition, un mini CD et une démo. On a fait plus de 200 concerts et quelques tournées en France et à l’étranger.


Comment toi ressens-tu cet album par rapport aux précédents (Ten-Eyed Nemesis en 2006 et Kinetic Zero en 2007) ? Il semble beaucoup plus travaillé, plus aboutit, et il peut tout à fait clore le bec à ceux qui vous « accusent » de faire du copier/coller Dark Funeral. Penses-tu qu’il représente ce qu’est vraiment Otargos ?

Bah déjà, on pas dire qu’on est mécontents d’être comparés à Dark Funeral, parce que ca reste quand même des pionniers de la scène Black Metal, donc on prend ca pour un compliment. Après, pour ce qui est du dernier album « Fuck God – Disease Process », ca a été tout nouveau pour nous parce que cet album a été entièrement, et je dis bien entièrement composé par Dagoth. Il a fait ca tout seul à Bordeaux, et ce qui s’est passé, c’est que l’expérience fait que cet album est beaucoup plus aboutit et beaucoup plus personnel aux yeux de Dagoth. Nous, on a suivit, dans la composition ; on a fait que apporter la dernière pierre à l’échafaudage. Pour ma part, je pense que c’est un album hyper complet, on est très content du résultat, et surtout on est très contents de l’aboutissement.
C’est-à-dire que pendant longtemps, on a été épilogués à droite à gauche, on a essayé de nous cataloguer avec des images spatiales ou je ne sais quoi. Maintenant, avec FG-DP, on a vraiment montré de quoi était capable Otargos, c’est vraiment un nouveau départ pour nous, qui devrait affirmer notre propre image. Donc tu parlais de Dark Funeral ; on espère vraiment avec cet album là se dégager de cette étiquette qu’on nous a collée sur le dos. Bien sur, il y aura toujours des éternels insatisfaits. Mais pour nous, c’est réellement un nouveau départ, et cet album annonce la nouvelle ère d’Otargos.

Donc tu penses que cet album réussira à changer les mentalités de ceux qui vous dénigrent ?

Bah, y’a beaucoup de cons (rires), mais après tout, y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

Comment penses-tu que les personnes qui vous suivent depuis vos débuts vont réagir à cet album ?

On a jamais déçu nos fans, ça reste toujours du Otargos, et s’inscrit dans la lignée de ce que nous avons fait précédemment, donc je ne vois pas pourquoi ca changerait. En plus, on a sortit le DVD en même temps que le CD, on a fait ca pour nos fan, plutôt que de sortir un autres produit, on a préféré faire un beau produit qui plaise à tout le monde.

Vous avez plusieurs invités sur cet album : les chanteurs de Svart Crown, Artefact, et Nefarium. Pourquoi ce choix d’inviter, et d’invités ?

Tout simplement, pour un nouvel album, on a voulu essayer de nouvelles expériences, bien que Dagoth possède un panel de voix assez intéressant, on pouvait encore aller plus loin. Donc quand on a entendu les compos, les prémaquettes de Dagoth, on a dit « tiens, là on pourrait peut-être imaginer d’autres chants, un peu plus torturés ». Donc on a fait appel en priorité, hé bien, à nos amis. On a donc JB de Svart Crown, avec qui on a partagé plusieurs fois l’affiche, et Nefarium, qu’on a rencontré en Italie, avec qui ca s’est très bien passé. Donc on a proposé à ces personnes, parce qu’on voulait des gens motivés et avec un timbre de voix particulier. Jb de Svart Crown et Carnifex de Nefarium étaient prévu à l’antéproduction.
Quand on a été en studio, on a fait un peu bah… la découverte du studio, les petites idées,…
On a été enregistrés par Seb (Artefact), et sur certaines parties, on avait besoin de passage parlés, où il nous fallait une grosse voix, et on s’est dit « pourquoi pas ? Seb d’Artefact va venir faire quelques test ». On a fait les tests, et ca s’est bien passé. Même Astaroth s’est prêté au jeu.


FG-DP sort, comme vos autres albums, chez Rupture Music. Ou en sont vos relations avec ce label ?

On ne va pas leur cracher dessus ; c’est eux qui ont permis à Otargos de sortir du lot avec « Ten-eyed Nemesis ». Ils nous ont toujours suivit. Pour le nouvel album, le label a simplement assuré son rôle de producteur et à assurer la trésorerie sur le studio et le pressage. Tout le reste, c’est nous qui nous en sommes occupé.

L’éloignement géographique est assez important pour le groupe : tu habites à Paris, et les autres à Bordeaux. Ce n’est pas trop gênant pour composer et répéter ?


Pour composer, ca ne pose pas de problème vu que c’est Dagoth qui s’en charge. Et pour ce qui est des répétitions, et bien nous ne répétons pas. On se contente de se voir un jour avant la date, on refait notre set. Sinon, on travaille régulièrement chacun chez soi. Et comme on fait des concerts régulièrement, on ne subit pas de baisse de forme.

Vous avez fait en octobre-novembre une tournée européenne accompagnés des talentueux niçois de Svart Crown. Comment s’est-elle passée ?

Je pense que c’est une des meilleures expériences qu’ai pu faire Otargos. On a tout organisé nous même, JB (S.V.) et moi-même.

[« Papa, je peux te rappeler dans un quart d’heure ? » (3XXX), rires, et ca repart]

On parlait de quoi déjà ? Ah oui, de la tournée ! On était très fiers, car nous ne sommes absolument pas connus en dehors de la France, car Rupture Music ne nous distribue pas en Europe. Ca a été un peu la galère au début de booker toutes les dates, mais on a réussi à se démerder. On a enchainé les 10 dates, on est allé jusqu’à Budapest, en Hongrie. On a eu beaucoup de succès, ca s’est très bien passé, parce que là-bas, dans les pays de l’est, y’a des endroits où t’as pratiquement jamais de concerts, donc les gens étaient contents. On pense réitérer l’expérience avec Psoriasis en octobre.

[Petit lien vers le road report de VS ici, faire une recherche ayant pour thème « Otargos », et sélectionner le dernier de la liste, «Plague upon Europe ».]

A propos de cette tournée, pourquoi n’était-ce pas Ranko qui officiait derrière les fûts ?


Et bien, tout simplement parcequ’il était en examens ! Donc on a pris un batteur de session, Thyr (www.myspace.com/blastmachine), qui est un mercenaire du blast-beat, et qui travail avec Malevolentia, Withdrawn, et d’autres.

C’était votre première tournée européenne. Comment as-tu ressenti cette expérience personnellement ?


Quand tu pars en tournée, c’est 10 heures de show pour 230 heures de rigolade, de… C’est l’aventure quoi. J’ai vraiment pris mon pied, on a fait des trucs complètement fous : que ce soit les bars à putes (rires), les soirées…
Pour moi, c’était vraiment génial ; j’ai vu ca comme des grandes vacances entre copains.


Pourquoi ce titre, « Fuck God-Disease Process » ?


C’est une vision ultra terre à terre de l’endoctrinement de la religion. On emmerde l’évolution de la maladie de Dieu. Pour nous, la religion en elle-même, quelle qu’elle soit, c’est de la merde. Quand tu crèves, tu crèves. La pochette de l’album exprime également ce message, le crâne montrant ce qui reste de toi après ta mort : des os, et point barre !

Dans cet album, il y a deux morceaux en français, ce qui est une nouveauté pour Otargos. Qu’est-ce qui vous a motivé à les faire ainsi ?

C’est moi qui ai écrit ces deux morceaux, et la raison pour laquelle je les ai fait en français, c’est que tout simplement c’est une critique pure et dure de la religion, voire de la société de consommation, et pour trouver les mots pour dégueuler mes émotions, je suis plus à l’aise avec ma langue maternelle.
En plus, le français est beaucoup plus agressif que l’anglais dans ses sonorités, et ca cadre bien avec l’ambiance de ces morceaux.

Quels sont vos projets à venir ?


Et bah on va commencer le Fuck God Tour, donc nous serons à Paris le 22 février avec Foscor, Caedeath et Cruxifiction à l’espace B. On est en train de postuler pour des festivals, dont le hellfest, et on espère vraiment y arriver. Ensuite, comme je te disais tout à l’heure, on repart surement sur une tournée européenne en octobre avec Psoriasis. Après la nouvelle composition à commencé, donc on va bosser dessus, et voila.

En parlant de Psoriasis : tu as récemment rejoint leurs rangs. Ca change de style quand même ! Comment ca se passe avec eux ?

Bah déjà c’est des supers potes de longue date. Ils étaient en rade de bassiste. Moi je les aidais déjà, je faisais leurs graphismes, et ca s’est fait, disons presque naturellement quoi. J’ai appris les morceaux rapidement, on a fait notre première scène avec les Benighted sur un fest à Nôtre-dame de Gravenchon. C’était un peu la date test, et ca s’est super bien passé.
Puis c’est bien, ca me permet de changer de style. C’est la première fois que je joue dans un groupe de death

Et bien, je te laisse le mot de la fin!


On essaye que cet album fera parler du groupe, qu’on va réussir à faire monter un peu le nom d’Otargos. On a vraiment tout misé sur cet album, et on en est très heureux. On espère qu’il va faire un malheur, et ca a l’air bien parti pour !
__________________

Simon est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 09h53.

Édité par : vBulletin® version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #17 par l'association vBulletin francophone
Les Acteurs de l'ombre - Skin vBulletin réalisé par Vicomte
© Les Acteurs de l'Ombre 2001-2013